Menu

Disciplines Ball Trap et Réglements

logo-saiguede

    Les différentes disciplines du Ball-Trap 

                                                                       Parcours chasse    4

                                                                      Compak Sporting  4 (dont 3 couverts )

                                                                      Fosse Universelle   1

                                                                      Skeet                            1

                                                                      Fosse américaine   1

 

Formation et instruction le SAMEDI Matin 

Horaires d’ouverture SAMEDI 9h/12h30 & 14h/18h

  Fermeture fin Septembre : Réouverture premières semaine de Janvier

RÈGLEMENT PARCOURS CHASSE

1 GENERALITES.
Selon la configuration du terrain, un stand de Parcours doit être équipé d’un nombre suffisant d’appareils lanceurs de plateaux pour que les tireurs puissent retrouver les conditions de tir de chasse au gibier naturel : perdreaux, canards, faisans, lapins, etc. devant soi, rasants, en battue, traversards et demi – traversards, en plaine ou au bois, gênés ou non par des arbres ou massifs d’arbustes.
 2 STAND DE TIR. Ce stand devra être homologué par les Fédérations nationales pour l’organisation des compétitions nationales et par la Fédération Internationale pour des compétitions internationales.
2.1 PAS DE TIR. Les pas de tirs seront délimités par des carrés de 1 m de côté ou des cercles de 1 m de diamètre environ.
 2.2 LANCEURS. Minimum 4 lanceurs par parcours ancien système et minimum 3 lanceurs par poste de tir nouveau système (en ligne), soit 12 lanceurs par ligne de tir minimum. Machines manuelles, automatiques ou mixtes, « repérées » par des lettres alphabétiques (A, B, C, D) partant de la gauche vers la droite du pas de tir.
2.3 DISPOSITIFS DE LANCEMENT. Les lanceurs pourront être commandés manuellement, par un système semi-automatique (télécommande) ou automatique (sono-pull).
 2.4 TRAJECTOIRES. Choisies au gré de l’organisateur et en fonction du terrain, exemple: lapin, tour, chandelle, 2ème plateau de fosse, etc. Sur l’ensemble des plateaux composant une compétition, un minimum de deux (2) machines de lapin est obligatoire : une machine lançant un lapin de la gauche vers la droite et une de la droite vers la gauche. Les tracés seront établis, contrôlés et au besoin modifiés (sécurité, variété, équilibre des trajectoires) par des délégués de la FITASC pour les compétitions internationales ou par des délégués nationaux pour les compétitions nationales avant le début de la compétition et ce en présence du responsable du tracé initial et de l’arbitre responsable. Il est de la responsabilité du tireur de casser ses cibles à un endroit visible et jugeable par l’arbitre. Aucune contestation mettant en cause la décision de l’arbitre ne sera recevable. Les entraînements se feront sur des trajectoires différentes de la compétition.
 2.5 CIBLES (PLATEAUX) Les plateaux à utiliser sont les plateaux normaux et des plateaux plus minces et de plus petit diamètre ayant une vitesse plus élevée, type mini, super mini, battue, bourdon, flash (ou éventuellement des hélices). Les plateaux devront être obligatoirement de couleur noire ou orange. Leur couleur devra être choisie dans le but de les rendre le plus visible possible, en fonction du cadre environnant.

RÈGLEMENT DU COMPAK SPORTING      feuille MARQUE

1 GENERALITES
Compak Sporting est une marque déposée, propriété de la F.I.T.A.S.C. Le compak sporting est une discipline de tir aux plateaux dont les trajectoires s’inspirent du Sporting (parcours de chasse) et dont l’organisation peut être mise en place sur un stand existant de fosse, de skeet, d’hélices, etc.
2 STAND DE TIR Ce stand devra être homologué pour l’organisation des compétitions officielles. Une zone dite de « survol des plateaux » (voir croquis en annexe) de quarante (40) mètres de large et vingt-cinq (25) mètres de profondeur sera matérialisée, aux angles A,B,C,D (de la gauche vers la droite dans le sens des aiguilles d’une montre), par quatre piquets d’environ 0,5 mètre de haut et portant un fanion.
 2.1 PAS DE TIR. Les cinq postes de tir seront constitués par des carrés de 1m x 1m, disposés en ligne droite en arrière de quatre (4) à huit (8) mètres et parallèlement à la zone dite de survol des plateaux. Ils seront axés sur cette zone et espacés entre eux de 3 mètres minimum et 5 mètres maximum, de centre à centre. (Voir schéma) Des limiteurs d’angles interdisant aux tireurs de pointer leur fusil sur leur voisin de gauche ou de droite seront mis en place sur chaque poste de tir, afin de garantir la sécurité générale. Ils seront de préférence constitués par des « cages » dont le modèle conseillé figure en annexe du présent règlement. Néanmoins, de simples piquets placés en avant et de part et d’autre de chaque poste de tir pourront faire office de « cage » à condition que la sécurité générale ne soit pas mise en cause (limiter efficacement l’angle de tir latéralement et verticalement, et empêcher les tireurs d’avancer le corps en avant du poste de tir).
2.2 LANCEURS. Un compak sporting utilise au minimum six (6) lanceurs ou plus suivant les disponibilités. Dans le cas où plus de six lanceurs sont disponibles, le délégué choisira ceux qui seront utilisés pour le type de programme désiré (voir l’article 3.6) en dehors des trajectoires obligatoires (voir l’article 2.4). Ces lanceurs pourront être manuels, semi-automatiques ou automatiques ou avec un mixage de ces différents types. Ils seront baptisés A, B, C, D, E… (Éventuellement F, G, H…) de la gauche vers la droite. L’implantation des lanceurs (excepté pour un fuyant venant de l’arrière) est libre à condition que les plateaux lancés ne présentent aucun danger (même en cas de « no bird ») pour les tireurs et les spectateurs. Les lanceurs des plateaux aux trajectoires obligatoires (sauf fuyant d’une hauteur minimale de quatre (4) mètres venant d’une tour en arrière du pas de tir et remplaçant la fosse) seront au maximum à vingt-cinq (25) mètres en avant de la ligne de base de la zone de survol, à l’intérieur ou à l’extérieur de celle-ci (à gauche ou à droite). S’il est prévu, un lanceur de chandelle sera implanté à l’intérieur de la zone de survol et sa trajectoire ne devra pas en sortir de plus de cinq (5) mètres.
2.3 DISPOSITIFS DE LANCEMENTS. Les lanceurs pourront être commandés manuellement, par un système semi-automatique (télécommande) ou par un système de type sono pull (obligatoire en présélection, sélection et en national) avec dans ce cas, un temporisateur réglé de 0 à 2 secondes.
2.4 TRAJECTOIRES. Les trajectoires devront s’inspirer du Parcours. Elles devront être les plus variées possibles, mais chacune d’entre elles devra pouvoir être tirée, de deux coups de fusil des cinq postes de tir, en toute sécurité pour les tireurs et les spectateurs. Deux types de trajectoires composeront un compak® sporting : • Trajectoires obligatoires :  Une trajectoire traversant toute la zone de survol de gauche à droite,  Une trajectoire traversant toute la zone de survol de droite à gauche,  Une trajectoire fuyante (maximum 2). Lucien ROYNEL Mise à jour du 12/11/2012 5 • Trajectoires libres : Tracées au gré de l’organisateur et en fonction du terrain, elles devront toutes traverser la zone de survol. Exemple: lapin, tour, chandelle, 2ème plateau de fosse, etc. Sur l’ensemble des plateaux composant une compétition, un minimum de deux (2) machines de lapin est obligatoire : une machine lançant un lapin de la gauche vers la droite et une de la droite vers la gauche. Les tracés seront établis, contrôlés et modifiés au besoin, (sécurité, variété, équilibre des trajectoires) par le délégué national pour les compétitions nationales avant le début de la compétition et ce en présence du responsable du tracé initial et de l’arbitre responsable. Les entraînements se feront sur des trajectoires différentes de la compétition ou sur les trajectoires prévues pour la compétition selon les possibilités des organisateurs. Les trajectoires et/ou les lanceurs et/ou les menus et/ou les distances entre postes de tir et/ou entre postes de tir et la ligne théorique pourront être changés après chaque tour complet (50 plateaux si deux installations, 100 plateaux si quatre installations) lorsque tous les tireurs ont tiré les mêmes séries de plateaux. L’utilisation des grilles de menus FITASC est préconisée quand c’est possible mais reste facultative.
2.5 CIBLES. (PLATEAUX) Tous les types de plateaux peuvent être lancés (exemple plateaux : standard, mini, super mini, battues, flash, lapin, hélice, etc.). Toutefois un maximum de 15% de lapins et de 10% des autres types de plateaux spéciaux sont conseillés sur une compétition. Soit sur 200 plateaux un maximum de 20 mini, 20 super mini, 20 battues, 20 hélices, 30 lapins. Les autres plateaux seront des plateaux standards. Leur couleur devra être choisie dans le but de les rendre le plus visible possible, en fonction du cadre environnant.